dimanche 17 juin 2018

Croissance du royaume de Dieu



Jésus exprime par des histoires de la vie quotidienne des choses d’un tout autre ordre. En y réfléchissant, il est assez extraordinaire de prendre conscience qu’il ne parle pas du royaume de Dieu par des termes techniques ou grandioses, mais par des réalités ordinaires.
La simplicité de ces exemples ne vient pas seulement dire que Jésus voulait attirer à lui les gens simples. Elle vient aussi dire quelque chose de la manière dont le royaume de Dieu se prépare.

Comme nous le voyons dans l’exemple de la graine de moutarde, c’est par des  choses minuscules, apparemment insignifiantes, que se prépare cette venue. Une graine de moutarde est non seulement  quelque chose de très petit mais aussi très ordinaire. Le buisson qui normalement se développe à partir de cette semence devient dans la parabole, un arbre magnifique, dans lequel les oiseaux du ciel font leur abri.

C’est cela le royaume de Dieu : une petite chose qui grandit, une chose en apparence insignifiante qui devient extraordinaire.

Un frère de Taizé

vendredi 15 juin 2018

Prière Universelle 17 juin



Prière Universelle

11ème Dimanche Ordinaire  

17 juin 2018




Nous te confions celles et ceux qui ont entendu ton appel et qui s'engagent avec enthousiasme dans l'Eglise...
Qu'au-delà de leurs forces, ils comptent sur ton Esprit.
Seigneur nous t’en prions

Ils sont nombreux, ceux qui travaillent en ayant l’impression de semer dans le vide.  Donne aux parents, aux pasteurs, aux éducateurs de croire que la semence, même si elle est très petite, deviendra un jour un grand arbre.
Seigneur nous t’en prions

Nous te confions les enfants et les jeunes de nos communautés, porteurs d'avenir et d'espérance pour le monde...
Qu'ils laissent germer et grandir en eux Ta Parole de vie.
Seigneur nous t’en prions

Ils sont plus nombreux que nous ne le croyons, celles et ceux qui font germer les graines de la justice et de la tendresse et qui font grandir le Royaume.
Dans nos engagements, aide-nous à devenir des semeurs de bonheur
Seigneur nous t’en prions

Pour que tous nous puissions accueillir et nous réjouir de tout le bien, le bon et le beau qui se réalisent dans le quotidien de nos existences. 
Que ton Esprit nous fasse comprendre que c’est ainsi que tu te rends visible
Seigneur nous t’en prions
 

Annonces du 17 au 24 juin 2018


Dimanche 17 juin 
 
  9h15 Assemblée de prières au Konacker
  9h15 Messe à Neufchef – Marie SECA (anniversaire, 5 ans) –
10h30 Assemblée de prières à Marspich
10h30 Messe à Hayange – Roger SCHOEPP (décédé le 26 mai à Paris) – Julia CAGNOLI (anniversaire, 13 ans) –
11h30   Baptêmes à Hayange
– Jenna WEBERT – Hugo COSTALUNGA – Lenzo MICELLI – Emma GABORY –

16h00 Concert hommage à Gounod et Rossini, avec l’ensemble OPÉRA, G. Hoffmann (direction), B. Hoffmann (orgue); O. Schmitt (harmonium d’art) en l’église Saint-Martin.

Lundi 18 juin
9h00-11h00   Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
14h30   Obsèques de Jeannine HUMBERT-DALANZY, 75 ans à Saint Nicolas en Forêt

Mardi 19 juin
14h30   Obsèques de Josiane PERRIN, née VAGOST, 61 ans à Serémange

Mercredi 20 juin

Jeudi 21 juin    
  9h00  Messe à Hayange suivie d’un temps d’adoration –
10h00-11h30   Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
14h00-16h00   Permanence au Presbytère de Marspich

Vendredi 22 juin
17h00   Prière du Chapelet à Hayange Saint Martin

Samedi 23 juin
9h00-11h00   Permanence à Serémange
18h00 Messe à Saint Nicolas en Forêt

Dimanche 24 juin 
 
  9h15 Assemblée de prières au Konacker
  9h15 Messe à Marspich
10h30 Messe à Hayange – Joseph CICCIA, Maria Rosa, Maria Giovanna, Nicodemo, Domenico et les Ames du Purgatoire –
11h30   Baptêmes à Hayange – Leyana DESBEUX – Mara PANZARDI – Clélia PANZARDI –

lundi 11 juin 2018

Marspich : église en fête pour sa Journée Paroissiale


Dimanche 10 juin, le Conseil de fabrique de la paroisse Saint Sixte de Marspich a organisé sa fête paroissiale, placée sous le signe de la famille. 
Cette journée fut l’occasion pour toutes les générations de se retrouver pour un temps de fraternité :
- le matin, à 11 heures, autour de la messe présidée par le prêtre Laurent Kambou, au cours de laquelle les chants furent repris en cœur, rassemblée comme une famille de frères et de sœurs,  pour ensemble grandir dans la Parole de Dieu. L’Ave Maria chantée par la cantatrice Marie-Claude a fait passer un souffle de joie et de frémissement dans les esprits de l’assemblée.

- l’après-midi, dans le jardin du presbytère, tout proche, pour partager un moment de convivialité : autour de stands de sandwichs, de frites, de boissons, de pâtisseries et de cafés.
Des jeux de plein air, tenus par les enfants, la tombola, l’initiation par les pompiers aux gestes de premiers secours, ont rythmés la kermesse.
 Sous les chapiteaux les discussions sont allées bon train pour évoquer les projets en famille, en paroisse et dans l’archiprêtré.
Merci à toute l’équipe de Joëlle et de Johan, qui ont renoué avec cette tradition paroissiale pour en faire un temps festif de prière, de partage, et de convivialité.

dimanche 10 juin 2018

L'heure du choix

Alors qu’il est chez lui, la bousculade est telle que Jésus n’arrive même pas à manger. Pour sa parenté, Jésus a perdu la tête. Ils cherchent à le soustraire à cette foule qui semble le menacer. Si la réaction de ses proches est bien compréhensible, elle laisse aussi entrevoir qu’ils n’ont pas encore tout compris de Jésus et de sa mission.

Pour les scribes, Jésus est possédé. L’accusation est grave. Jésus n’est pas seulement quelqu’un qui a perdu la tête, il est un agent de Béelzéboul. Jésus est accusé d’agir non pas au nom de Dieu mais par la force de Satan. Devant pareille calomnie, Jésus ne peut se taire. À coup de paraboles brèves et incisives, il invite ses détracteurs et la foule qui l’écoute à la réflexion. Un royaume divisé ne mène à rien d’autre qu’à sa perte. Un homme fort ne peut pas être pillé s’il n’a pas d’abord été ligoté. Jésus entre comme par effraction dans la demeure de l’Ennemi, dont la maison et le règne sont ébranlés et menacés.

Le temps est au choix : il faut décider et prendre parti entre Jésus et Satan. Si, au début de ce passage, la foule se bouscule autour de Jésus, à la fin, quand Jésus parcourt du regard celles et ceux qui sont assis autour de lui, voici sa mère et ses frères. La parole de Dieu trace son chemin. Il en est qui l’accueillent et d’autres qui la rejettent.

Reconnaître en Jésus le Messie qui vainc le Mal est une invitation puissante. Y répondent celles et ceux qui font la volonté de Dieu. Ce sont eux que Jésus reconnaît comme étant sa mère, ses frères et ses sœurs.

Père Benoît Gschwind, assomptionniste - Prions en Eglise - Peinture Bernadette Lopez - Fribourg

vendredi 8 juin 2018

Prière Universelle 10 juin



Prière Universelle

10ème Dimanche Ordinaire  

10 juin 2018


Pour l'Eglise: Que, dans ce monde tourmenté, elle persévère dans la proclamation de sa foi et fasse entendre la voix de ton amour.
Seigneur nous t’en prions

Pour que les réseaux sociaux favorisent la solidarité et l’apprentissage du respect de l’autre dans sa différence
Libère tous ceux que ces réseaux emprisonnent dans une addiction qui les sépare de leurs proches.
Avec le pape François, Seigneur nous t’en prions

« J’ai cru, et c’est pourquoi j’ai parlé » nous redit Saint Paul.
Que l’Esprit Saint, par tous ses dons, fortifie notre foi et libère notre parole ;
Ainsi nos contemporains trouveront la joie de rencontrer Jésus.
Seigneur nous t’en prions

« Nous avons entendu ta voix dans un jardin ».
Dieu, Créateur, le changement climatique affecte la vie de la planète que tu as confiée à l'humanité, entends les demandes de ceux qui souhaitent vraiment protéger notre Terre.
Seigneur nous t’en prions

« Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »
Apprend à chaque paroissien à accueillir les imprévus de la vie, à s'ouvrir aux inconnus
Seigneur nous t’en prions