dimanche 10 décembre 2017

Ouvre nos yeux

Jésus baptisera dans l'Esprit Saint et le feu
Le texte d’aujourd’hui nous place au début de l’histoire. Et l’histoire racontée par l’évangéliste Marc n’est pas celle de Jésus et de sa naissance. C’est une autre histoire qui l’intéresse: celle qui le révèlera peu à peu aux yeux des hommes, passant de cet homme Jésus au Christ Fils de Dieu. Récit d’un avènement, d’une rencontre. Point de trompettes pour l’annoncer, mais une voix et une invitation à la conversion. La rencontre avec lui se prépare. Il s’agit de sortir de la nuit et du repli. Jean l’avait compris. Et il avait mis toute sa vie au service de cette rencontre entre le peuple en attente et celui qui arrivait derrière lui. L’eau de son baptême ouvrait la voie au désir de vivre autrement...

Et si c’était cela la préparation offerte par l’Avent ? Le rassemblement de son désir blessé, dénudé, chahuté par la vie et les événements? Et si c’était cela que Jésus venait chercher? Cette part de soi perdue, malade, désespérée? Cette part de soi dans la nuit pour l’appeler à la vie?

L’histoire de Jésus c’est la nôtre. Il est entré dans notre histoire pour nous inclure dans la sienne. Son désir vient nous rencontrer. Il vient ressusciter en nous la foi en la vie, ranimer l’espérance, réveiller la charité. Il vient changer la face du temps, de notre temps. Il vient ouvrir la joie tenue captive de nos manques d’amour. Il est venu nous montrer la voie de la liberté. Il est venu nous enseigner la force du don, la puissance d’une vie offerte, consacrée. Laissons-le donc baptiser notre désir pour le conduire sur les sentiers de son cœur.

Bien sûr, nous avons reçu son esprit au baptême, à la confirmation, mais Jésus veut encore nous baptiser dans le feu ? Offrons-nous à son amour, et alors à notre tour, nous pourrons répandre le feu de l’amour sur la terre. Allumer le feu… merci Jean Baptiste, merci Johnny…ouvre nos yeux, Seigneur

Equipe Evangile@Peinture – Peinture Bernadette Lopez - Fribourg





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire