lundi 25 décembre 2017

Tu es mon Fils, aujourd'hui, je t 'ai engendré




Crèche de la nuit de Noël - église St Joseph  Serémange
C’est la nuit, mais la lumière du monde vient par sa naissance  illuminer la terre. Comment reconnaître dans ce nouveau-né couché dans la mangeoire, parce qu’ »il n’y avait pas de place pour eux dans l’auberge », le Dieu éternel, le Sauveur de l’humanité ? 

Adorons avec Marie et Joseph, notre Dieu qui se révèle. Réjouissons-nous avec les anges car le désir qu’à Dieu de sauver tous les hommes est en train de se réaliser, aujourd’hui. Contemplons-le avec les bergers accourus les premiers à l’annonce de cette « grande joie », la naissance du Sauveur. N’hésitons pas à faire appel à notre imagination pour entrer dans cette scène d’évangile lui devenir contemporain.


procession - " il est né le divine enfant"
Il est là tout petit, frêle, incapable de rien, mais son cœur est plein d’amour, plus qu’aucun autre sur terre. Il est déjà pleinement Verbe de Dieu, celui qui nous révèle le Père.

Réjouissons-nous de ce grand amour qui nous est manifesté, puis le cœur brûlant, allons annoncer aux hommes cet Evangile, cette nouvelle merveilleuse : il s’est fait l’un de nous pour nous unir à sa vie ! Acceptons de le laisser naître en nous, pour par la suite, le suivre sur le chemin de divinisation qu’il nous ouvre.


Extrait de prier au quotidien – décembre 2017– Claire de l’Eprevier- consacré de la communauté de l’Emmanuel - photos François Roger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire