dimanche 6 mai 2018

Connaître Dieu



Voici les disciples en ordre de marche! Demeurez, gardez, aimez-vous les uns les autres. Voilà la feuille de route transmise par Jésus à ses plus proches. Il vient de manger avec eux, et de leur faire vivre un geste impensable. Lui le Maître a lavé les pieds de chacun de ses disciples. L’amour est venu habiter parmi les hommes.

Jésus est venu pour tous, les juifs comme les païens, il n’y a pas de frontière à son Amour ! Toute personne, quelle que soit son histoire, est invitée à être plongée par le baptême dans cet Amour !
Dans son Évangile, Jean nous rappelle cet Essentiel : connaitre Dieu, ça n’est pas le connaitre simplement avec sa tête, et avec de grandes études de théologie, mais le connaitre d’abord en aimant les autres à la manière du Christ…
J’aurai beau être le plus grand croyant, le plus grand pratiquant, s’il me manque l’amour, je ne suis rien… et aimer peut aller jusqu’à donner toute sa vie comme le Christ ! Et aimer, c’est aussi prendre conscience de cette chance et cette joie extraordinaire d’avoir été choisi par le Christ pour être témoin de cet amour et porter du fruit !

Et dans cet Évangile de Jean, il est toujours question de « NOUS » au pluriel… Aimer, c’est bien sûr, une démarche personnelle, mais aussi une démarche communautaire « en Église » … Seul, on va plus vite, mais ENSEMBLE on va plus loin !
S’aimer les uns les autres avec nos différences, nos richesses, celles de notre cœur et aussi avec nos pauvretés, celles de nos vies et de nos histoires… s’aimer soi-même et nous aimer les uns les autres... en puisant à la Source intarissable de cet Amour…

Que le Seigneur, avec Jean, nous aide à puiser à la Source de notre Foi qu’est ce grand Amour dont nous sommes aimés... Y puiser par la prière, l’Eucharistie, la rencontre fraternelle en Église et la relecture de notre vie … Que nous puissions aller aux périphéries pour témoigner de cette Foi dans le service des plus petits à la manière du Christ !

Jo Gohier – Prêtre – Peinture Bernadette Lopez- Fribourg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire